Quand on va a un speed dating

Rated 3.82/5 based on 521 customer reviews

"Une belle occasion de rapprocher le monde économique et les diplomates", reconnait Claudine Ledoux, nommée au Laos à partir de septembre. Dans trois grandes salles du Centre de conférences ministériel, rue de la Convention à Paris, règne une agitation un rien studieuse.Derrière des tables sagement alignées, les ambassadeurs attendent leurs premiers clients.Vous êtes célibataire et vous envisagez d'assister à une soirée dédiée au speed dating ?Vous voulez faire une rencontre et vous aimeriez bénéficier des conseils d'un coach en séduction pour parvenir à impressionner votre interlocuteur en 10mn ?

Vous aurez plus de sujets en commun à partager et à échanger.- Dans un speed dating, il est important de faire bonne impression.- Ne négligez pas pour autant la conclusion. - La première technique pour bien conclure un speed dating consiste à kidnapper votre interlocutrice et à l'amener dans un endroit éloigné du lieu de votre rencontre.

Selim Niederhoffer, coach en séduction assisté d'Alicia ( vous apporte des conseils pour réussir votre speed dating. Pendant les 7 à 10 min, vous devez faire bonne impression sur la femme que vous rencontrez.- Soyez clean de la tête au pied.- Ne mettez pas trop de gel dans les cheveux.- Soignez bien votre peau.- Veillez à avoir des dents très propres. Elles regarderont vos ongles, votre montre et vos chaussures.- Soyez propre et sentez le frais.- Lorsque vous l'abordez, souriez.

Il recommande le look idéal que vous devez afficher. Il délivre quelques types de phrase que vous pouvez dire pour conclure le speed dating dans le sens souhaité. C'est un exercice de présentation de vous-même, il faut être souriant.

Parler, papoter de tout et de rien, quitte à balbutier avec un accent épouvantable et se tromper : pour progresser en langues, il n'y a que ça de vrai.

Mais à défaut de pouvoir s'offrir le séjour linguistique outre-Manche ou de l'autre côté des Pyrénées, par manque de temps ou d'argent, où dénicher l'anglophone ou hispanophone qui vous fera gentiment la causette ? « En alliant l'utile à l'agréable », rigole Nicolas, jeune ingénieur, cofondateur et cogérant, avec son ami d'enfance Steven, d'une petite entreprise d'échanges linguistiques d'un nouveau genre.

Leave a Reply